Comment réaliser un audit des réseaux sociaux ?

Avec un si grand nombre de plateformes de réseaux sociaux, Internet peut être un endroit écrasant.

Et les entreprises ont malheureusement l’impression qu’elles doivent être partout, tout le temps, sur toutes les plateformes sociales. Mais le problème, c’est que vous pouvez vite vous disperser en utilisant l’ensemble des réseaux. Nous pouvons vous dire que toutes les plateformes de réseaux sociaux n’ont pas la même valeur ou le même poids les unes que les autres, et c’est pourquoi vous devez mettre en place un audit des réseaux sociaux pour savoir où concentrer vos efforts.

 

Qu’est-ce qu’un audit des réseaux sociaux ?

Un audit des réseaux sociaux est un processus qui consiste à passer en revue vos profils de réseaux sociaux, à évaluer vos performances et à rechercher des possibilités d’amélioration.

 

Quand doit-on réaliser un audit des réseaux sociaux ? 

 

Si la fin de l’année est un bon moment pour auditer vos réseaux sociaux, vous pouvez le faire à tout moment. Gardez à l’esprit que vos objectifs marketing et votre stratégie de médias sociaux devront être contrôlés. C’est là que l’audit des réseaux sociaux s’avère utile !

Comment réaliser un audit des réseaux sociaux ?

La réalisation d’un audit des réseaux sociaux permet d’obtenir des informations clés qui peuvent être utilisées pour affiner les campagnes et tactiques futures. En réalisant régulièrement des audits sociaux, vous pouvez voir ce qui fonctionne et ce qui est performant, découvrir de nouvelles opportunités pour votre entreprise de se connecter avec les clients, et apporter les changements opérationnels nécessaires en fonction du retour d’information. Si vous n’avez pas l’habitude de réaliser un audit des réseaux sociaux, voici une liste d’étapes à suivre pour commencer.

 

1. Rassemblez tous vos comptes existants

Tout d’abord, rassemblez tous les profils que vous connaissez et que vous utilisez actuellement. Ensuite, recherchez le nom de votre entreprise sur Google. Vous serez surpris de voir le nombre de profils existants auxquels votre marque est associée.

N’oubliez pas d’inclure le support client ou les pseudos axés sur l’actualité qui peuvent être utilisés en plus du compte principal de la marque, et n’oubliez pas de regarder les endroits inexploités, comme, TikTok ou Pinterest. Si vous souhaitez associer la marque personnelle au nom de votre entreprise, veillez à rassembler ces profils également.

En plus des profils de réseaux sociaux traditionnels, il est bon de rassembler également les sites d’évaluation de votre entreprise. Pourquoi ? Les sites d’évaluation contiennent de nombreux commentaires et informations précieux sur les clients. Ils peuvent être essentiels pour comprendre ce que vos clients recherchent dans une marque. Comme les comptes de réseaux sociaux, les sites d’évaluation sont souvent une porte d’entrée lorsque des clients potentiels font des recherches sur votre marque. Assurez-vous que les informations sont à jour et pertinentes pour faire la meilleure impression possible.

 

2. Enregistrez toutes les informations pertinentes sur chaque profil social

Si votre marque possède plusieurs profils sociaux différents, il est important d’enregistrer toutes les URL et les informations pertinentes sur chaque profil. En plus de collecter chaque profil, assurez-vous de regarder et de voir si chaque page est « sur la marque » et suit les guides de style avec les couleurs, les images de profil et d’en-tête, les liens dans les bios et les informations de la bio du profil. Examinez les hashtags de marque utilisés et vérifiez si vous êtes considéré comme un compte vérifié sur vos pages de réseaux sociaux, ce qui peut souvent être indiqué par une coche à côté du nom du profil.

En outre, notez si vos comptes sur les sites d’évaluation en ligne sont revendiqués, ce qui signifie qu’ils sont vérifiés par votre entreprise et que vous disposez d’un identifiant d’administrateur pour gérer votre profil. Il arrive souvent que vous ayez une page associée à votre marque qui a été créée parce que quelqu’un a écrit un commentaire à son sujet. Il est important de revendiquer l’identifiant de profil associé non seulement pour avoir une autonomie de la voix et du message de votre marque, mais aussi pour améliorer votre classement dans les moteurs de recherche et votre visibilité auprès des clients potentiels.

 

3. Analysez l’activité passée

Lorsque vous rassemblez les identifiants de vos profils sociaux dans le cadre de votre audit des réseaux sociaux, analysez l’activité et le contenu de vos publications. Nous vous recommandons de jeter un coup d’œil sur une année pour analyser la fréquence des publications sur un canal, le nombre moyen d’engagements et le nombre de followers.

Lorsque vous analysez la performance du contenu, regardez les trois messages les plus engagés par mois, puis réduisez ce chiffre aux trois messages les plus engagés sur l’année. À partir de là, vous pouvez vous faire une idée des grandes tendances et de ce qui résonne le plus avec votre public. Vous pouvez également identifier si le contenu le plus engagé fait également partie de la majorité de ce qui a été promu sur votre compte. Par exemple, si vous constatez que votre contenu le plus performant est lié à la culture d’entreprise, mais que vous ne publiez qu’un seul post culturel par mois, il est peut-être possible d’augmenter cette cadence afin d’améliorer l’engagement.

En vous connectant nativement au compte, vous aurez davantage d’informations et de tendances de croissance au fil du temps, mais il est préférable de disposer d’un outil de gestion des réseaux sociaux pour vous aider à capturer ces informations. Ces outils permettent d’extraire rapidement les données afin que vous puissiez consacrer plus de temps à l’analyse des tendances plutôt qu’à l’addition manuelle des chiffres.

 

4. Considérez le public que vous ciblez pour chaque plateforme

Il peut y avoir différents segments de public pour différentes plateformes de réseaux sociaux, et c’est tout à fait normal. Commencez par regarder où vous avez le plus de followers et d’engagements. Lorsque vous identifiez le contenu qui suscite le plus d’engagement, vous devriez être en mesure de voir des tendances dans la façon dont votre public réagit à certains contenus.

Tenez également compte du format de chaque plateforme et de la raison pour laquelle les gens s’y rendent. Par exemple, les gens vont sur LinkedIn pour se constituer un réseau. Si le contenu relatif à la culture de votre entreprise est le plus performant sur LinkedIn, il se peut que ce public soit composé de vos employés ou de candidats potentiels.

Les gens ont tendance à utiliser Twitter pour les actualités. Si vous remarquez que les conseils ou les idées liées au secteur sont plus performants sur Twitter, votre public est potentiellement plus axé sur les affaires et cherche à consommer plus d’informations. Si votre produit ou service est mieux décrit par des images ou des vidéos, vous devriez envisager d’utiliser Instagram ou TikTok pour raconter votre histoire.

En outre, regardez ce que les gens disent de votre entreprise sur ces différentes plateformes. Utilisez des aperçus d’avis, des avis sur les réseaux sociaux et des outils d’écoute pour recueillir les commentaires directement des consommateurs afin de comprendre ce qui est le plus important pour eux. Cela peut vous aider à adapter votre stratégie de contenu.

 

5. Débarrassez-vous des comptes qui n’apportent aucune valeur ajoutée

Une fois que vous avez recueilli les informations essentielles sur votre entreprise, commencez à évaluer le contenu actuel et voyez s’il correspond à la voix de votre marque et aux endroits où votre public passe du temps.

Où les gens viennent-ils pour des questions de support client ? Par exemple, vous pouvez disposer d’un compte Twitter de marque pour les actualités de l’entreprise, mais aussi d’un compte Twitter de marque pour les questions du service clientèle uniquement. Si le compte du service clientèle ne suscite pas beaucoup d’intérêt et que les gens consultent le compte Twitter pour les actualités de l’entreprise lorsqu’ils cherchent une réponse à une question de service clientèle, il est peut-être temps de se demander si le compte axé sur le service clientèle est nécessaire ou sert un objectif.

D’où vient le plus de trafic sur votre site web ? Pensez à vos objectifs commerciaux finaux et prêtez attention à l’origine de votre public lorsqu’il visite votre site Web. Des sites comme YouTube ou Pinterest peuvent être des moteurs de trafic plus importants pour vous, car il est plus facile d’optimiser le contenu pour le référencement ou de fournir une valeur permanente. Vous pouvez investir plus de temps ici ou, à tout le moins, approfondir vos recherches si vous remarquez que le contenu fonctionne bien.

Y a-t-il des profils obsolètes ? Certains profils de réseaux sociaux sont devenus obsolètes au fil du temps (comme Google+, par exemple). Regardez s’il n’y a pas de profils qui ne sont pas utilisés ou qui ne correspondent pas à ce que recherche votre public cible. Il n’y a pas de mal à ne pas avoir une présence sociale partout. En fait, il vaut mieux se concentrer sur un nombre réduit de canaux qui auront la plus grande portée plutôt que d’essayer d’être actif sur chaque plateforme de réseaux sociaux.

Lors de votre recherche initiale du nom de votre marque sur Google, recherchez les éventuelles pages dupliquées ou les noms de votre marque utilisés dans d’autres formats. Vous pouvez tomber sur des comptes de fans, des profils régionaux, de faux profils ou même des groupes utilisés pour discuter de votre marque. Bien que cela ne soit pas toujours courant, il est important de garder une trace de toutes les pages qui ne sont pas détenues ou gérées par l’équipe sociale de la marque.

Vous pouvez essayer de gagner en autonomie en envoyant d’abord un message au compte, en obtenant plus d’informations et en essayant de revendiquer la propriété par la discussion. Si cela ne fonctionne pas, essayez de contacter directement l’équipe d’assistance. Veillez à consulter les directives relatives à la suppression d’un compte pour vous assurer que le profil enfreint les règles du réseau social.

Vous ne pourrez pas toujours revendiquer tous les profils, mais il est important d’essayer d’acquérir l’autonomie de votre voix, de revendiquer tous les noms de marque sur les réseaux pour les avoir dans votre arsenal futur et de vous assurer que personne n’essaie d’usurper votre marque.

Enfin, pensez à la bande passante de votre équipe de réseaux sociaux et allouez-lui un temps raisonnable. Essayez de déterminer les canaux les plus prometteurs pour engager vos clients actuels et potentiels, et donnez-leur la priorité. En outre, réfléchissez à ce qui est plus facile à gérer que ce qui nécessite un engagement quotidien.

Par exemple, la gestion de votre profil Google My Business serait une tâche moins lourde une fois que les informations de votre profil sont mises à jour, par opposition à la gestion de votre profil Instagram ou Twitter où vous pourriez avoir à répondre à des messages directs en plus des publications régulières et de l’utilisation des Stories.

 

6. Définissez vos objectifs et le résultat souhaité pour l’utilisation des réseaux sociaux

Une fois que vous avez rassemblé les informations de votre profil et que vous avez une bonne idée de votre public et du contenu le plus performant, définissez vos objectifs et résultats souhaités pour l’utilisation des réseaux sociaux. Certains réseaux sont-ils plus propices à la fidélisation des clients ? Vous remarquez que certaines plates-formes sont plus propices à la génération de pistes ou à la mise en relation avec des prospects ? Prenez note de la manière dont chaque canal doit être utilisé pour soutenir vos objectifs commerciaux généraux.

 

7. Créez de nouveaux objectifs et un planning de publication

Maintenant que vous disposez de toutes les informations nécessaires à l’élaboration d’une stratégie, vous pouvez commencer à rassembler ces éléments. Décidez de la fréquence de vos publications, des types de publications que vous souhaitez diffuser et des éléments de message et de conception. Il est important de s’assurer que la stratégie de publication de chaque plateforme correspond à vos objectifs généraux et aux segments de votre public.

Une fois que vous avez décidé de la cadence de publication, élaborez un calendrier de contenu et déterminez comment chaque élément de contenu correspond à vos objectifs. Nous vous recommandons d’essayer de planifier un mois à l’avance et de décider stratégiquement de la répartition de votre contenu et de la manière dont il sera partagé afin de trouver le meilleur écho auprès de l’audience unique de chaque canal.

 

8. Suivez vos résultats dans le temps et comparez-les aux mesures antérieures.

La mise en œuvre d’un changement prend du temps, alors n’ayez pas peur de commencer doucement et de continuer à développer la stratégie. Après avoir testé votre nouveau plan pendant un trimestre, comparez les mesures. Avez-vous constaté une différence en termes d’engagements, de followers et même de leads ?

Faites de plus petits audits chaque trimestre pour réfléchir à la façon dont la stratégie fonctionne, si le contenu correspond à ces objectifs commerciaux plus larges et si votre public est engagé. Vous devriez également garder un œil sur les pages non autorisées, les commentaires des clients sur les sites d’évaluation et les canaux de réseaux sociaux, et les mentions de la marque.

 

Modèle d’audit des réseaux sociaux

C’est pourquoi nous avons élaboré un modèle simple qui explique comment réaliser un audit des réseaux sociaux et suivre toutes les pages du profil de votre marque.

Modèle - audit des réseaux sociaux

Conclusion

En fin de compte, la réalisation d’un audit des réseaux sociaux est une étape nécessaire pour comprendre votre public et mieux répondre à ses intérêts. En réalisant un audit des réseaux sociaux, vous pouvez obtenir de nombreuses informations sur la manière dont votre public perçoit le contenu et sur ce qu’il dit de votre marque, afin de mieux adapter vos stratégies marketing et commerciales.