Comment améliorer son trafic grâce aux Web Stories de Google ?

Comment améliorer son trafic grâce aux Web Stories de Google ?

Le web est un espace virtuel regroupant de nombreuses informations. Ces dernières y sont classées selon des critères propres aux moteurs de recherche. Pour mieux se positionner dans les résultats de ceux-ci, les gestionnaires de sites web s’évertuent à bien référencer leurs contenus. Ce référencement leur permet d’améliorer leur trafic sur la toile. Il est possible d’aborder le référencement de plusieurs manières, notamment avec les web stories. Voici ce qu’il faut savoir sur les web stories et leur apport pour réussir un référencement SEO sur le web.

Sommaire - Création d'un Site Internet
Sommaire - Création d'un Site Internet

Qu'est-ce que les Google Web Stories ?

Les Google web stories en abrégé GWS sont des fichiers multimédias diffusés sous forme de story dans un navigateur web. Inspirés de leurs homologues sur Snapchat ou Instagram, les GWS sont basées sur l’Accelerated Mobile Page, une technologie qui permet d’améliorer l’expérience de l’utilisateur web sur son smartphone.

En associant les vidéos, le son, les images, les animations et le texte, les Web Stories créent une expérience d’utilisation du web absolument dynamique. Aussi, elles sont réputées pour proposer une information prête à être exploitée à l’internaute.

Comment fonctionnent les Web Stories ?

Même si elles sont en grande partie inspirées des stories existantes sur les réseaux sociaux, les Google Stories ont une durée de vie illimitée. Elles ne sont donc pas éphémères comme les stories habituelles des réseaux sociaux. Les web stories ont par ailleurs la particularité d’être plus exhaustives parce qu’elles permettent de raconter toute une histoire avec des liens sortants et des pièces jointes à l’appui.

Aussi, ces stories sont particulièrement longues et peuvent s’étendre sur 5 à 30 pages, avec une cible. Chaque page du web stories possède un thème et peut aussi contenir une vidéo qui peut durer près de 60 secondes.

Où peut-on voir les Web Stories ?

Les web stories apparaissent sous forme de résultats dans les moteurs de recherche directement sur le navigateur. Elles s’affichent surtout dans les résultats Google, en l’occurrence au niveau des Google Images, sur Discover ou encore dans l’application Google. Les GWS sont des fois intégrées dans un article sous la forme d’une introduction courte pour rendre le texte plus dynamique.

Résultats web

Les GWS peuvent par ailleurs s’afficher sous la forme d’un seul résultat provenant du moteur de recherche Google. Le résultat Web Stories comporte généralement une image, le titre de la page web et sa meta description.

En d’autres termes, elles s’affichent comme la plupart des résultats de moteurs de recherche sur un sujet donné. C’est une icône qui se situe en bas à droite de l’image qui permettra de distinguer la Web Story d’un résultat web classique.

Disponible dans quasiment toutes les recherches Google classiques, ce type d’affichage des web stories donne déjà un nouvel aspect au monde du référencement SEO.

Google Images

En dehors des résultats web, il y a aussi Google Images qui constitue une autre plateforme d’hébergement des Web stories. Disponible dans toutes les régions et dans presque toutes les langues, rien ne change entre les GWS et les images classiques. Comme pour les résultats web, seule l’icône Web Stories en bas à droite de l’image peut permettre de savoir qu’il s’agit d’une web story.

Grilles

Les Web stories s’affichent aussi sous la forme de grille, une fonctionnalité qui n’est disponible que dans la langue anglaise et aux États-Unis. Le mode Grille des web stories permettra à l’internaute de pouvoir choisir parmi plusieurs Web Stories étalées sur une grille de 2×2.

Ce type d’affichage est encore en cours d’expérimentation aux États-Unis. Cependant, le moteur de recherche Google prévoit élargir le mode d’affichage en grille à toutes les régions possibles dans le monde.

Carrousel

Les Web stories sont aussi disponibles dans un affichage carrousel. Comme l’affichage précédent, la disponibilité de ce type de présentation est encore limitée, notamment à la langue anglaise et au territoire américain uniquement.

Pour tirer profit de ce mode d’affichage, il est important de proposer du contenu pertinent afin de pouvoir se placer le plus à gauche possible du carrousel. C’est pourquoi l’intégration de ce mode constitue un vrai challenge pour les sites et blogs.

Discover

Discover est la plateforme où les Web Stories sont les plus présents. Elle propose à l’internaute un ou plusieurs formats de Web Stories sélectionnés selon les affinités.

Disponibles sous une forme rectangulaire, l’utilisateur peut consulter les stories proposées comme sur Snapchat. Discover, c’est en quelque sorte le fil d’actualité de Google qui apparait comme des résultats de recherche en phase avec les aspirations de l’utilisateur.

Pourquoi utiliser les stories web par Google ?

Cette nouvelle fonctionnalité développée par Google permet d’accéder facilement et rapidement à l’information. L’intégrer dans un site web permet d’augmenter le trafic sur cette plateforme grâce à son accessibilité sur les téléphones et les ordinateurs. Les stories peuvent en effet être facilement intégrées à un site web ou une application et à juste titre améliorer le référencement du site.

De même, il est très aisé de créer des web stories sans des connaissances avancées en programmation. Grâce au plug-in Web Story sur WordPress, il est facile d’intégrer une GWS sur son site internet comme de créer une nouvelle page. L’intégration des web stories sur un site permet à l’internaute de suivre les tendances les plus actuelles du web. Il est tout à fait possible de les créer sans de grandes connaissances en codage de page.

Avec les GWS, des histoires peuvent être racontées directement à travers une plateforme web. Il s’agit du story telling, une forme de narration qui crée plus de lien entre l’entreprise et sa cible grâce à l’émotion qu’elle génère. De plus, les stories telling incitent les internautes à plus d’engagements sur la plateforme et favorisent les interactions avec les gestionnaires des sites.

Étant donné qu’elles sont des AMP (Accelerated Mobile Pages), en d’autres termes des pages rapides à afficher, les web stories permettent de bien repositionner les pages web sur Google. Elles permettent donc d’améliorer le SEO de son site web de manière simple et efficace. Grâce aux web stories, les entreprises étendent leur audience à travers la diversité des contenus et l’intégration des GWS dans Discover.

Contrairement aux réseaux sociaux, les Google web stories ont une plus longue durée d’affichage. Tant que les articles, le navigateur ou le support auquel elles sont associées sont en ligne, les stories demeurent accessibles. En outre, la création de web stories ne nécessite aucun paiement de frais de la part du gestionnaire du site internet.

Il est aussi possible de générer du revenu grâce aux web stories, à condition que la vidéo soit bien élaborée. Aussi, l’intégration des liens d’affiliations ou ceux de Google Ads permettent de rentabiliser le contenu et de profiter de la pérennité des web stories. Il est cependant moins recommandé de diffuser que de la publicité sur ses web stories de peur de ne repousser les internautes

Comment réaliser des Google Web Stories ?

Pour créer une Web Story, le gestionnaire de site web peut procéder de diverses manières.

S’il s’agit des sites HTML, CSS, JavaScript, il peut utiliser des générateurs de Web Stories pour créer des GWS avec des outils en ligne. S’il ne possède pas de connaissances en programmation, il peut se faire assister d’un tutoriel pour créer ses Stories Web.

Si le site a été créé avec WordPress, le gestionnaire peut utiliser l’extension Web Stories for WordPress pour créer les GWS. Dans ce cas, après la Web Story crée, il est important de la valider avec l’outil de validation des pages AMP.

En dehors de méthodes précitées, il peut aussi utiliser des outils de création de Web Stories en ligne. Ces outils facilitent la création des Stories Web sans une connaissance en programmation au préalable. Ils aident aussi dans l’intégration des Google Web Stories les sites web. Certains d’entre eux sont gratuits, mais d’autres nécessitent un abonnement avant de pouvoir les utiliser

Outils de création de Web Stories en ligne

Sur le web, il existe plusieurs outils de création de web stories. Parmi eux figure l’outil Once qui est gratuit avec la fonctionnalité « glisser déposer » et permet d’observer les statistiques. Cependant, ils ne possèdent pas de modèles de stories prédéfinis comme les outils Tappable et Flash Stories.

Par contre, les outils AMPStor et Make Stories malgré qu’ils sont gratuits possèdent de modèles prédéfinis de conception de stories. Cependant, ils n’offrent pas de statistiques. StorifyMe, un outil semi-gratuit et semi-payant possède toutes les fonctionnalités liées à la création de web stories. Il existe également d’autres outils payants comme Viqeo et Visual Stories qui permettent de créer ses web stories.

L’extension Web Stories de Google sur WordPress

L’extension de création de stories est disponible sur téléchargement en version officielle v1.4 dans l’annuaire des extensions WordPress et sur le GitHub officiel de Google. Grâce au plug-in, l’administrateur peut créer et intégrer des Web Stories facilement à son site WordPress. De même, il peut ajouter un code de suivi Google Analytics afin de suivre le trafic et l’engagement des internautes sur son site.

Par exemple, la première version 4.0 du plug-in permet d’ajouter des animations, et de repérer les erreurs sur chaque stories. Le plug-in permet aussi d’intégrer des GIF avec Tenor, des sous-titres sur les vidéos avec de nouvelles typographies.

Grâce au menu simple et concis de l’extension, il est possible de configurer le code Google Analytics et de confectionner le logo de l’éditeur.

Pour créer une nouvelle Web Story avec le plug-in WordPress il suffit de cliquer sur « Add new story ». Un panel pour créer une story s’affichera, ou l’éditeur peut ajouter du texte, des images ou une vidéo. Pour créer une nouvelle page de story, le gestionnaire doit cliquer sur « New page » en bas de l’écran.

Une fois la story confectionnée, le bouton « Publish » en haut à droite de l’écran permettra de mettre en ligne la GWS. Cela engendrera la création d’une nouvelle page AMP Story sur le site WordPress, qui doit être validé pour que la story apparaisse dans les résultats Google.

Les Web Stories améliorent-elles notre référencement naturel ?

Grâce au support de page AMP qui héberge les web stories, les GWS améliorent le référencement naturel des fiches Google My Business et des sites internet. Pour mieux profiter de la notoriété des stories web, il suffit de bien les référencer dans les résultats Google simplement.

Pour y arriver, l’administrateur du site web doit créer des stories qui respectent les critères de qualité de Google pour un référencement SEO. De plus, les attributs ALT des images doivent être bien renseignés dans ‘élaboration des web stories.

En ajoutant des liens vers des sources internes et externes, l’éditeur améliore le positionnement de son GWS et aussi de sa page web.

Il est également conseillé d’utiliser des données structurées pour améliorer le positionnement dans les résultats de recherche. Par ailleurs, le gestionnaire du site doit faire apparaître les Web Stories dans le Sitemap XML pour un bon référencement naturel.

Comment valider une Web Stories avec l'outil de test AMP ?

Comme pour tout autre contenu, il est possible de valider ses Web Stories « AMP » grâce à l’outil de test AMP de Google. Pour cela, il faut copier la story dans l’outil de test AMP et lancer la vérification. L’exécution du test valide souvent la story quand elle est conçue avec les outils destinés. L’outil atteste aussi la validité des éléments ainsi que les données structurées qui sont intégrées dans le web stories.

En dehors de la vérification, il est possible de prévisualiser la Story pour voir comment elle s’affichera dans les résultats de recherche.